Agnès Voge

Formée pendant plusieurs années à l'astrologie traditionnelle occidentale et indienne, tout en menant une carrière de psychologue clinicienne dans un Centre Médico-Psychologique,   je me consacre dorénavant à l'exercice du métier d'astrologue. Si la psychologie permet de comprendre les processus de la psyché humaine et d'apporter une aide thérapeutique, l'astrologie est quant à elle un puissant outil qui apporte des éléments d'éclairage à la personne sur les énergies qui la traversent. Ceux-ci nourriront sa réflexion et lui offriront une aide pour prendre  ses décisions dans les différents domaines de sa vie.

Comment il convient de recevoir son thème astrologique :

De même qu’une radio capte les ondes qui  sont émises par un émetteur et les retransmet, de même les radiations des astres sont les canaux par lesquels les répercussions d’actes antérieurs reviennent vers une personne, peuvent pénétrer et toucher son âme. Tel est le processus auto-actif qui contribue en permanence à notre évolution. Aussi, les radiations des  astres sont tantôt positives, négatives ou neutres. Aux radiations bénéfiques se joignent à ce moment-là de bonnes répercussions pour l’âme humaine concernée, aux radiations négatives se joignent de mauvaises répercussions pour la personne. L’état intérieur de celle-ci est tout autant déterminant. Ainsi, une personne mal engagée sur son chemin évolutif qui ne se ravise pas,  sera atteinte par des répercussions négatives, et à l’inverse,  une personne qui se sera entretemps transformée pourra atténuer, voire éviter ces dernières. Il en ira de même pour des répercussions positives.

Il convient donc de ne pas prendre ce que révèle un thème astral comme un scénario à venir « gravé dans le marbre ». L’orientation intérieure et la libre décision de chacun va conditionner la façon et l’intensité dont vont se répercuter les effets rétroactifs dans la matière par le biais des radiations des astres.


L’astrologie traditionnelle naquit en Mésopotamie et en Egypte. Elle s’est constituée en même temps que l’astronomie. Elle fut ensuite reprise et développée par les peuples de langue grecque, puis les arabes dont s’inspirèrent les astrologues du Moyen-Age. L’astrologie est en réalité le fruit d’une longue compilation de textes et de pratiques qui s’étendent du troisième siècle av JC jusqu’au XVIIème siècle.

A travers les âges, elle s’est affirmée en qualité d’art divinatoire, imprégné de magie, les forces cosmiques se transformant pour devenir intelligibles lors de leur passage par le canal de l’astrologue.

Ses méthodes furent pour une bonne part rassemblées par le compilateur Claude Ptolémée, toutefois non sans quelques erreurs.

 L’astrologie divinatoire qui vous est proposée ici, est tantôt généliathque (thème natal), tantôt astrologie des interrogations, tantôt astrologie des élections. Ces différentes formes d’astrologie font appel tant au savoir astrologique occidental qu’à celui de l’astrologie indienne.

Les techniques employées sont celles qui me furent transmises par un astrologue-enseignant de grande qualité, Mr Denis Labouré. Exhumant et traduisant de façon claire les textes des Anciens, aujourd’hui il contribue largement au renouveau de l’astrologie traditionnelle et à la résurrection de l’astrologie réellement prédictive, telle que la pratiquaient les vrais astrologues. Qu’il en soit remercié.

Agnès Voge